Médiathèque du cas clinique -Interventionnel-

Lésion résistante : Mon meilleur copain! quand mon sent n’avance pas​

Retour



Cas 1 :
Mr O.C. né en 1949​, antécédent d’IDM inférieur en 1985 non exploré gardant une akinésie inférieure​, AOMI​. Facteurs de risque cardiovasculaires : HTA, Tabac sevré, DNID​
Histoire clinique: Angor d’effort depuis 8 mois,​ Échocardiographie de stress : Ischémie latérale, non viabilité inférieure, FEVG 50%​.
Coronarographie par voie radiale droite : CTO de la CD avec reprise controlatérale, Sténose très serrée peu calcifiée d’une unique marginale (Cx-Mg). Présence d’une importante tortuosité avec un aspect en marche d’escalier.
Décision d’une angioplastie de la Cx-Marginale. Porteur EBU 3.75 6F, Guide BMW 0,014
Pré dilatation par des ballons SC 2,5 *15 mm puis 3 *15 mm​
Échec de Passage du stent actif Biomatrix 3.5 * 19 mm, tortuosité infranchissable. Malgré
l’utilisation d’un 2 ème guide en « Buddy Wire ».

Cas 2 :
Madame B. N. née en 1941​, HTA, obésité​.
Admise pour un NSTEMI, FEVG 55%, Hypokinésie inférieure​
Coronarographie par Radiale droite 6F​. Boucle sous Clavière avec spasme​ radial
Sténose très serrée calcifiée de la CD II.
Décision d’une Angioplastie de la CD II.
Porteur JR 4 6F, support moyen.
Franchissement difficile par un guide PILOT 50 (Échec d’un guide BMW)
Pré dilatation par des Ballons SC 1.5*15,  2.5*15, puis 3 *20 mm​
Échec de Passage du stent actif ONYX 3 * 22 mm, tortuosité infranchissable. Malgré l’utilisation d’un 2ème guide BMW en « Buddy Wire ».
 










Que feriez-vous vaincre ces 2 lésions résistantes ?






Envoyer