Cas du mois Juillet 2019 -chirurgie cadio-vasculaire-

Retour



Un homme âgé de 56 ans, suivi pour un adénome de prostate, chez qui une échographie abdominale demandée par l’urologue, a confirmé la présence d’un anévrysme de l’artère rénale droite.

L’angioscanner abdominal a montré que l’anévrysme de l’artère rénale droite était de 30 mm de diamètre, avec des branches artérielles naissant de la poche anévrysmale.

Le patient a été opéré d’une mise à plat avec anévrysmorraphie par voie rétro-péritonéale en respectant les collatérales.

La paroi artérielle était épaissie, jaunâtre, avec des débris d’athérome.

Un prélèvement d’un fragment de la paroi anévrysmale a été adressé pour examen anatomo-pathologique et bactériologique.

Les suites opératoires étaient favorables, et le patient a été mis sortant au troisième jour post-opératoire.

L’étiologie la plus probable de cet anévrysme est athéromateuse vu l’âge avancé et les constatations per-opératoires, mais le résultat de l’examen anatomo-pathologique n’est pas encore parvenu.




















Quelles sont les complications des anévrysmes des artères rénales :






Envoyer