Retour

Le meilleur de la chirurgie cardiaque (Dr Amine Jemal + Dr Mouna Bousnina )


I. CHIRURGIE CORONAIRE :

  1. STENOSE DU TRONC COMMUN GAUCHE :

 

  • Chez les patients qui présentent une sténose du tronc commun gauche (TCG), le risque relatif et absolu d’accidents cérébro-cardiaques majeurs se trouvent augmentés en cas d’angioplastie coronaire (ATC) [1]. D’où l’interêt de l’approche « heat team » pour décider de la prise en charge de ces patients[1,2]. 
  • Chez les patients atteints de sténose du TCG et ayant un SYNTAX score faible à intermédiaire, le pontage coronaire et l’ATC confèrent un pronostic similaire sur 3 ans, avec des résultats cohérents chez ceux avec syndome coronarien aigu (SCA) et angor stable. Ces résultats peuvent influencer la pratique clinique en diminuant l’angioplastie primaire chez les patients atteints de SCA qui peuvent etre stabilisés médicalement en renforçant le role du « heart team » dans la prise en charge décisionnelle chez ces patients[3].

      2. CHIRURGIE CORONAIRE ROBOTIQUE ET HYBRIDE :

  • Chez les patients qui présentent une atteinte tritronculaire, la chirurgie coronaire robotique a un taux de survie à l’hôpital et à long terme aussi élevé que l’ATC mais avec un taux de revascularisation complète moindre ; ceci est du à la difficulté technique de faire une revascularisation coronaire complète par chirurgie robotique [4]. Cette chirurgie est recommandée pour les octagénaires avec un taux de morbi-mortalité acceptable et un séjour hospitalier court [5].
  • La revascularisation coronaire hybride (robotique pour l’IVA±Cx et ATC pour le reste du réseau) est une stratégie de revascularisation coronaires faisable, sûre et efficace chez des patients bien sélectionnés ayant une atteinte tritronculaire. Elle semble offrir une revascularisation coronaire complète avec rétablissement rapide, des complications postopératoires plus faibles et des résultats à long terme au moins similaires. Cependant, des essais contrôlés randomisés plus prospectifs comparant la revascularisation coronaire multi-vasculaire hybride aux procédures conventionnelles de chirurgie ou d’ATC seront nécessaires pour évaluer l'efficacité de cette stratégie alternative et combinée de revascularisation des artères coronaires [6].

II. CHIRURGIE VALVULAIRE :

  1. RETRECISSEMENT AORTIQUE :

 

  • En matière de rétrécissement aortique serré chez les patients à faible risque opératoire, des preuves de certitude modérée issues d'essais cliniques montrent qu'à court terme, il y a probablement peu ou pas de différence entre le TAVI et le RVA en termes de risque de décès, quelle qu'en soit la cause, accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde ou décès dû à des causes cardiaques. Les preuves de haute certitude montrent que moins de personnes souffraient de fibrillation auriculaire, de lésions rénales aiguës et de saignements lors de leur traitement par TAVI, par rapport au SAVR. Cependant, des preuves de certitude modérée montrent que le TAVI augmente probablement le risque d'implantation d'un stimulateur cardiaque permanent par rapport au SAVR [7].
  • REFERENCES :

1.     Shlofmitz E, Généreux P, Chen S, Dressler O, Ben-Yehuda O, Morice M-C, et al. Left Main Coronary Artery Disease Revascularization According to the SYNTAX Score: Analysis From the EXCEL Trial. Circ Cardiovasc Interv [Internet]. sept 2019 [cité 27 déc 2019];12(9). Disponible sur: https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/CIRCINTERVENTIONS.118.008007

2.     Kassimis G, Raina T, Kontogiannis N, Krasopoulos G, Gunn J. Percutaneous or surgical revascularization for left main stem disease: NOBLE ideas, but do they EXCEL? Expert Rev Cardiovasc Ther. 4 mai 2019;17(5):361‑8.

3.     Doucet S, Jolicœur EM, Serruys PW, Ragosta M, Kron IL, Scholtz W, et al. Outcomes of left main revascularization in patients with acute coronary syndromes and stable ischemic heart disease: Analysis from the EXCEL trial. Am Heart J. août 2019;214:9‑17.

4.     Su C-S, Shen C-H, Chang K-H, Lai C-H, Liu T-J, Chen K-J, et al. Clinical outcomes of patients with multivessel coronary artery disease treated with robot-assisted coronary artery bypass graft surgery versus one-stage percutaneous coronary intervention using drug-eluting stents. Medicine (Baltimore) [Internet]. 20 sept 2019 [cité 27 déc 2019];98(38). Disponible sur: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6756629/

5.     Kitahara H, McCrorey M, Patel B, Nisivaco S, Balkhy HH. Benefit of Robotic Beating-Heart Totally Endoscopic Coronary Artery Bypass in Octogenarians. Innov Technol Tech Cardiothorac Vasc Surg. déc 2019;14(6):531‑6.

6.     Kiaii B, Teefy P. Hybrid Coronary Artery Revascularization: A Review and Current Evidence. Innov Technol Tech Cardiothorac Vasc Surg. oct 2019;14(5):394‑404.

7.     Kolkailah AA, Doukky R, Pelletier MP, Volgman AS, Kaneko T, Nabhan AF. Transcatheter aortic valve implantation versus surgical aortic valve replacement for severe aortic stenosis in people with low surgical risk. Cochrane Heart Group, éditeur. Cochrane Database Syst Rev [Internet]. 20 déc 2019 [cité 28 déc 2019]; Disponible sur: http://doi.wiley.com/10.1002/14651858.CD013319.pub2