Retour

Benefit of a Target LDL Cholesterol Less Than 70 mg/dl After an Ischemic Stroke of Atherosclerotic Origin, the Treat Stroke to Target Trial Results. .


L’étude TST « Treat Stroke to Target » vient élargir les connaissances pour une meilleure prise en charge des accidents vasculaires cérébraux, où la meilleure cible pour abaisser le cholestérol LDL est inconnue, a déclaré Pierre Amarenco, MD (Université de Paris, France).
Amarenco a présenté les résultats de l'essai le 16 Novembre aux séances scientifiques 2019 de l'American Heart Association. L'étude a été publiée simultanément dans le New
England Journal of Medicine [1].
L’étude SPARCL avait montré l’intérêt, par rapport au placebo, d’un traitement par statines à dose intensive (atorvastatine 80 mg) en prévention secondaire après un AVC. Ce qui a constitué la base des recommandations en faveur d’un traitement par statine après un AVC.
Pour autant, la valeur cible de LDL Cholestérol optimale après un AVC n’a pas été identifiée. L’étude TST a testé l’hypothèse selon laquelle l’obtention d’un taux de LDL <70 mg/dl apporterait un bénéfice par rapport à un niveau de LDL compris entre 90 et 110 mg/dl.
L’étude a été réalisée dans 77 centres en France et en Corée du Sud et a inclus 2 873 patients ayant présenté un AVC ischémique dans les 3 mois ou un AIT dans les 15 jours et mis sous statines ou Ezétémibe ou les deux. Pour être inclus dans l’étude, les patients devaient présenter une atteinte athéromateuse, sténose d’une artère cervicale ou intracrânienne homolatérale ou non à l’AVC, athérome de la crosse aortique ou maladie coronaire. Les patients ont été randomisés en deux groupes avec une cible de LDL Cholestérol < 70 mg/l pour l’un, 90 à 110 mg/l pour l’autre. L’objectif primaire de l’étude associait infarctus du myocarde et AVC non fatal, hospitalisation pour angor instable avec revascularisation en urgence, AIT nécessitant une intervention urgente, décès cardiovasculaire.
L’étude a dû être interrompue prématurément pour des raisons administratives (défaut de financement) après un suivi médian de 3,5 ans.

Le critère primaire s’était produit chez 8,5% des patients du groupe cible LDL-Cholestérol < 70 mg/l et chez 10,9% des patients présentant un objectif plus modéré de LDL, soit une réduction du risque relatif de 22% (HR 0,78; IC 95% 0,61-0,98). Il est important de noter que l’incidence des hémorragies intracrâniennes - une préoccupation majeure de la réduction agressive du LDL chez ces patients - n’a pas augmenté chez les patients du groupe réduction agressive. Il n'y avait pas non plus de différence dans les taux de nouveau diabète, un risque reconnu de traitement par statine.
Cette étude valide donc, après un AVC ischémique chez des patients ayant une maladie athéromateuse, le bénéfice potentiel d’une cible de LDL cholestérol < 70 mg/dl.

1. Source : Amarenco P, Kim JS, Charles LH, et al. A comparison of two LDL cholesterol targets after ischemic stroke. N Engl J Med. 2019; Epub ahead of print