Retour

Stents , quoi de neuf ? ( Dr Walid JOMAA)


Etude IDEAL-LM

L’essai Xience Versus Synergy in Left Main PCI (IDEAL-LM) présenté cette année au TCT 2019 par Robert-Jan van Geuns, MD, PhD (Radboud University Medical Center, Nijmegen, Pays-Bas) est un essai prospectif qui s’est proposé de comparer un stent de platine-chrome à élution d’everolimus avec polymère biodégradable (Synergy, Boston Scientific) conjointement à une double anti-agrégation plaquettaire (AAP) de courte durée (4 mois) à un stent de cobalt-chrome à élution d’everolimus avec polymère permanent (Xience, Abbott Vascular) avec une double AAP de 12 mois dans l’angioplastie du tronc commun de la coronaire gauche. Le critère de jugement primaire (MACE) était un composite des décès de toute cause, l’infarctus et la revascularisation motivée par une ischémie myocardique à 12 mois. A ce délai, le MACE est survenu chez 14,6% des patients traités par le stent Synergy avec double AAP courte et chez 11,4% des patients traités par stent Xience et 12 mois de double AAP (p=0,17).

 Beaucoup d’experts sur place ont exprimé des doutes à propos de ces conclusions arguant que les critères de jugement secondaires (critères du MACE pris séparément) et le taux de thrombose de stent (certaine/probable) sont survenu presque deux fois plus dans le groupe Synergy avec courte double AAP. De même et paradoxalement, le taux de saignements BARC 3 ou 5 était supérieur dans le groupe Synergy avec double AAP courte comparé au groupe Xience avec 12 mois de double AAP (2,7% vs. 0,5%, p=0,02).

Etude Onyx-ONE

L’essai Onyx-ONE (A Randomized Controlled Trial With Resolute Onyx in One Month Dual Antiplatelet Therapy (DAPT) for High-Bleeding Risk Patients) est une étude de non-infériorité qui a été présenté au TCT 2019 par Stephan Windecker, MD (Swiss Cardiovascular Center, Bern, Suisse). L’essai compare le stent à élution de zotarolimus avec polymère (Resolute Onyx, Medtronic) et le stent à élution de Biolimus A9 sans polymère (BioFreedom, Biosensors) chez les patients à haut risque hémorragique. Un régime de double anti-agrégation plaquettaire (AAP) de 1 mois a été appliqué dans les deux groupes. Le critère de jugement primaire était un composite du décès d’origine cardiovasculaire, infarctus ou thrombose de stent (certaine/probable) à un an. Le stent Resolute Onyx était non-inférieur au BioFreedom sur la base du critère de jugement primaire (17,1% vs. 16,9%, p=0,011) avec une différence de 0,2%. Il n’y avait pas de différence entre les deux types de stent concernant les critères d’efficacité secondaires avec cependant un taux moins élevé d’infarctus lié au vaisseau cible pour le stent Resolute Onyx comparé au stent BioFreedom (3,7% vs. 5,9%, p=0,02).