Retour

Insuffisance cardiaque chronique


  • Le pontage aorto-coronaire : Encore la méthode de revascularisation de choix des patients pluritronculaires ayant une cardiomyopathie ischémique

Une question toujours d’actualité concernant le meilleur type de revascularisation dans l'insuffisance cardiaque chronique due à une maladie coronaire pluritronculaire. Peu d'études ont comparé les deux types de revascularisation dans cette population.

Ces 2 types de revascularisation ont été comparés récemment dans un registre national suédois, Swedish Coronary Angiography and Angioplasty Registry ‘SCAAR’, portant sur tous les patients ayant reçu une angiographie coronaire entre 2000 et 2018 en Suède pour une insuffisance cardiaque chronique stable sans angor. L'étude a inclus 2509 patients présentant une maladie pluritronculaire, 56,2% ayant reçu une intervention coronaire percutanée et 43,8% un pontage coronaire.

La mortalité de toute cause était le critère principal évalué. Sur 10 ans de suivi, elle s'est avérée significativement réduite de 21% avec le pontage coronaire par rapport à l'intervention percutanée.

Le bénéfice sur la mortalité apparaît après 3 ans avec une réduction significative de 32% avec le pontage.

Ces résultats viennent conforter les recommandations européennes et américaines actuelles, pour lesquelles le pontage est la méthode à préférer pour la revascularisation des patients atteints d'insuffisance cardiaque chronique d'origine ischémique.